Cours en ligne Gratuit

Vous vous intéressez à la problématique des écoulements en rivières? Nous vous invitons à découvrir le cours en ligne MOOC « Hydraulique Fluviale 1 » développé par une équipe internationale d'enseignants de l'UCL, de l'EPFL et de l'UEH, qui débute le 31 octobre prochain:

L'établissement » Presentation et Historique
Présentation et Historique

batiment FAMVCet établissement, lors de sa fondation en 1924, sous le nom d’École Centrale d’Agriculture reçut pour mission de former des techniciens supérieurs agricoles et des instituteurs d’écoles rurales et professionnelles. C’était en fait le premier établissement réel d’enseignement agricole du pays, après l’Académie Royale d’Henry Christophe du début du XIXe siècle, car les deux écoles de formation d’agriculteurs précédentes (Turgeau) n’avaient pratiquement pas de formateurs imbus des techniques agricoles. L’École Centrale d’Agriculture fut ouverte à Thor-le-Volant sur la route de Carrefour en 1924, mais fut vite transférée à Damien sur une propriété (la Ferme de Damien) achetée par le gouvernement haïtien qui y construisit le beau bâtiment qui devait héberger à l’époque l’École Centrale et les autres services techniques de l’agriculture et qui loge actuellement le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural. Cet établissement reçut le nom d’École Centrale, parce qu’autour d’elle gravitait une dizaine de fermes-écoles où étaient dispensés un enseignement primaire classique et un enseignement professionnel agricole en même temps. Ce système d’enseignement agricole basé sur la pratique contenait les germes d’une véritable révolution pour l’agriculture haïtienne.

Ce fut à l’époque de l’Occupation d’Haïti par la République Étoilée (USA). Les premiers enseignants étaient des américains, car Haïti ne disposait que d’un seul ingénieur agronome formé en Suisse, pratiquement pas de cadres agricoles, voire de professeurs. Une grève des étudiants survint cinq ans seulement après la fondation de cette école, avec pour conséquence la chute du gouvernement, la fermeture de l’école et le départ des enseignants étrangers.

Elle fut tour à tour promue École Pratique d’Agriculture en 1931, puis École Nationale d’Agriculture en 1943. Enfin, elle fut élevée au rang de Faculté en 1963 et rattachée académiquement à l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), tout en restant sous tutelle du Ministère de l’Agriculture. Elle devint Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) en 1968. Elle fut relevée de la tutelle du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement en 1995 pour devenir membre à part entière de l’Université d’État d’Haïti (UEH).

Au fil du temps, la formation dispensée fut modifiée plusieurs fois. D’une formation de techniciens agricoles supérieurs en trois ans, on passa en 1951 à une formation d’agronomes généralistes en quatre ans, puis en 1983 à une formation d’ingénieurs agronomes en cinq ans.

Actuellement, la FAMV est l’un des onze établissements du campus éclaté de l’Université d’État d’Haïti, qui possède également des antennes en provinces. Contrairement à ce que son appellation laisserait supposer, elle n’a pas encore (sauf en projet) d’école vétérinaire. Entre 1963 et 1987 y étaient annexées des écoles techniques d’agriculture et d’infirmerie vétérinaire et de production animale. Elle était jusqu’en 1990 le seul établissement d’enseignement agricole supérieur de la République d’Haïti. Maintenant, on dénombre près de sept établissements privés dispensant un enseignement agricole supérieur et de nombreuses écoles techniques privées.



▲ Haut de page

Abonnez-vous à Red

Lisez RED!
Retirez votre dernier numéro au prix de 225.00 gourdes ou lisez les numéro précédents de RED.


Achetez Red en ligne

Cliquez ici pour l'achat en ligne de votre revue Red

Manuel de Zoologie

Réclamez votre exemplaire aujourd'hui même!